Traditional Kustom Hot Rod and Vintage Culture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-8%
Le deal à ne pas rater :
100€ sur PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – ...
1099 € 1199 €
Voir le deal

1963 Chrysler Turbine

Aller en bas

1963 Chrysler Turbine Empty 1963 Chrysler Turbine

Message  Magic-Tonio Lun 20 Jan - 23:43

Copain Prédicta : je te laisse ranger ça là où il faut !  What a Face

1963 Chrysler Turbine 010    lol! 

1963 Chrysler Turbine  :jumpy: 

1963 Chrysler Turbine Turbin10
1963 Chrysler Turbine Turbin11
1963 Chrysler Turbine Turbin12
1963 Chrysler Turbine Turbin13
1963 Chrysler Turbine Turbin14
1963 Chrysler Turbine Turbin15
1963 Chrysler Turbine Turbin16
1963 Chrysler Turbine Turbin17
1963 Chrysler Turbine Turbin18
1963 Chrysler Turbine Turbin19
1963 Chrysler Turbine Turbin20
1963 Chrysler Turbine Turbin21

En 1963, le projet Chrysler de Voiture à Turbine-gaz  inclus une utilisation test auprès des consommateurs. Il est le point culminant d'un projet entamé depuis des décennies par le constructeur pour construire une voiture pratique avec ce mode de propulsion. Sur les 55 véhicules construits, la plupart seront démolis à la fin des essais, et seule une poignée d'autos survivent dans les musées et collections privées.

Les carrosseries et les intérieurs sont conçus par Ghia en Italie. L'externalisation de cette étape permet à Chrysler d'économiser de l'argent sur le projet. Un total de 50 autos est construit entre 1963 et 1964, plus 5 prototypes. Une fois livrés à Detroit, les ingénieurs installent les moteurs turbine, les transmissions et des composants électriques. Les voitures sont préparées pour une utilisation par 203 automobilistes [dont 20 femmes] choisis pour les tester.

- La voiture Turbine-gaz est un coupé deux portes hardtop avec quatre sièges baquets individuels, direction assistée, servo-freins, et vitres électriques. Ses caractéristiques de conception les plus importantes sont deux grands feux arrière horizontaux et des buses (feux de recul) monté à l'intérieur un pare-chocs en chrome très lourd et sculpté. À l'avant, les projecteurs simples sont montés dans des nacelles de chrome avec un thème "style turbine", création d'un aspect frappant ! Mêmes les pneus sont spécialement conçus avec des aubes de turbine moulée dans le flanc blanc.
Elle a une livrée rouge-brun "Frostfire métalliques", plus tard rebaptisé "Turbine Bronze» et mis à disposition sur les automobiles de production. Le toit est recouvert de vinyle noir, et l'intérieur de couleur bronze "ameublement anglais" en cuir de veau avec moquette de couleur bronze. Le tableau de bord est éclairé avec des panneaux électroluminescents. Ce système n'utilise pas d' ampoules, mais plutôt, un onduleur et le transformateur élève la tension de la batterie à plus de 100 volts en courant alternatif. La haute tension passe au travers des couches de matière plastique et provoque une luminescence bleu-vert.

- La conception des autos se fait dans les studios de Chrysler sous la direction de Elwood Engel, ancien de chez "Ford Motor Company". Le dessinateur en chef est Charles Mashigan, qui a déjà conçu une voiture d'exposition à deux places appelé "Typhoon". Elwood Engel utilise de nombreux thèmes empruntés au style Ford comme les feux arrière/pare-chocs inspirés d'une étude de 1958 pour "La Galaxie". Par contre, aucun des thèmes associés à son "Impérial 1964" ne fut repris. Au vue des  ressemblances avec la Thunderbird 1961, de nombreux amateurs appelèrent cette voiture l'"Englebird."

- Le moteur à turbine de quatrième génération prend jusqu'à 44.500 tours/minute, selon le manuel du propriétaire. Il peut utiliser du carburant diesel, de l'essence sans plomb, du kérosène, du carburant JP-4, et même l'huile végétale. Le moteur peut fonctionner avec pratiquement n'importe quoi. Même le président du Mexique a testé cette théorie en utilisant de la tequila. L’ajustement air-carburant est nécessairement la seule preuve que ce carburant est utilisé, est l'odeur des gaz d'échappement. La turbine a 1/5 de pièces mobiles en moins qu'un moteur à pistons. La turbine tourne sur de simples paliers lisses et est exempte de vibrations. Sa simplicité offre la possibilité d'une longue durée de vie. Le moteur à turbine de 1963 a généré 130 chevaux (97 kW) et de 425 lb-pi instantanées (576 N · m) de couple à vitesse de décrochage, ce qui en fait bon pour 0-60 mi/h en 12 secondes à une température ambiante de 85 ° F (29 ° C) -  plus rapide si l'air est plus frais et plus dense. L'absence de distributeur, d'étincelle de liquide de refroidissement facilite l'entretien, tandis que les gaz d'échappement ne contiennent pas de monoxyde de carbone. Néanmoins, la turbine produit des oxydes d'azote impossible à limiter, ce qui va aider à tuer le programme.

- La voiture à turbine a quelques inconvénients opérationnels. La voiture ressemble à un aspirateur géant, ce qui n'est pas satisfaisant pour les consommateurs qui sont plus à l'aise avec le bruit d'un gros V8 américain. Ne pas suivre la bonne procédure de démarrage fait caler le moteur. Certains utilisateurs pensent qu'ils peuvent utiliser la turbine de manière similaire à un moteur à essence. Ils appuient sur la pédale d'accélérateur, pied au plancher avant que le moteur n'ait atteint la bonne température. Au lieu de réchauffer le moteur, le carburant en excès ralenti la turbine et abouti à l'opposé de l'effet désiré. Ce faisant, cela n'entraîne pas de dommages permanents au moteur. En fait, il est possible d'appliquer un plein régime immédiatement après le démarrage du moteur sans beaucoup de crainte d'usure excessive. Les moteurs sont remarquablement fiables compte tenu de la fragilité du moteurs à turbine par rapport aux moteurs à piston à combustion. Les problèmes ont été remarquablement mineurs pour une expérience aussi audacieuse. Plus de 1,1 million de miles de test ont été accumulés par les 50 voitures prêtées au public, et les arrêts d'exploitation s'établirent à 4% seulement.

- L'entreprise Chrysler est en graves difficultés financières et a besoin de garanties de prêt du gouvernement pour éviter la faillite. La condition à cette entente, c'est que la production de masse de turbines à gaz soit abandonnée parce que le programme est "trop risqué". Ces différentes raisons alimentent de nombreuses théories de conspiration venant entre autre du lobbies des pétroliers!

- Une fois le programme utilisateur terminé, 46 d'entre elles sont détruites. La destruction des projets est conforme à la pratique de l'industrie automobile de ne pas vendre de voitures prototypes au public. Cette même question s'est posée plus tard avec la General Motors EV-1. Parmi les neuf autres voitures, six ont des moteurs désactivés, puis sont donnés à des musées à travers le pays. Chrysler garda trois voitures à turbine opérationnelle pour des raisons historiques.

Deux des trois sont maintenant la propriété du "Musée du CMP". Celles-ci sont en état de marche. La  dernière voiture Turbine-gaz  fonctionnelle est détenue par le Musée des Transports à Saint-Louis. Elle apparaît de temps à autre.
En mai 2010, l'une des voitures à turbine a été exposée au Musée Henry Ford à Dearborn, au Michigan, dans le cadre de l'écran Histoire de l'Automobile Showroom. Seules deux voitures Chrysler Turbine sont entre les mains de collectionneurs privés.





Usine à Gaz de tequila !  :ptdr:

_________________
⭐️⭐️⭐️ Si vis pacem, para bellum !....................................................1963 Chrysler Turbine 3703615644
Magic-Tonio
Magic-Tonio

Messages : 191
Date d'inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum