Cliff Richard & the Shadows

Aller en bas

Cliff Richard & the Shadows Empty Cliff Richard & the Shadows

Message  Predicta le Mar 13 Nov - 21:41

La Grande Bretagne n'est pas en reste en matière de rock 'n'roll, ils ont même eut leur king of rock 'n' roll et c'est sans aucun doute Cliff Richard. Ce dernier n'a rien d'une pâle copie d'Elvis Presley, le timbre de voix, le style musical et le son, sont particulièrement originals. Il né en 1940 et c'est en 1958 que sa carrière démarre avec l'excellent Move it!, il enregsitrera par la suite de nombreux titres qui à mon avis sont indispensables allant du rock rapide à la ballade mais aprés 1963 son oeuvre musical perd beaucoup de saveur.

Cliff Richard & the Shadows 111

De ces classiques on peut citre Move it, Dynamite, We say yeah, Living Doll, The Young Ones, Summer Holiday, Bachelor Boy, Dancin Shoes, Gee Whiz it's you, Working after school, Apron Strings, Jet black, Here come summer, The snake and the bookworm, Livin' lovin' doll, Theme for a dream et Pointed to shoes.

Cliff Richard & the Shadows 60clif10

Cliff Richard & the Shadows Tumblr17
Predicta
Predicta

Messages : 41144
Date d'inscription : 09/11/2012

http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Cliff Richard & the Shadows Empty Re: Cliff Richard & the Shadows

Message  Predicta le Mar 13 Nov - 21:47







Predicta
Predicta

Messages : 41144
Date d'inscription : 09/11/2012

http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Cliff Richard & the Shadows Empty Re: Cliff Richard & the Shadows

Message  Predicta le Mer 27 Aoû - 22:06

Cliff Richard devient à la fin des années 1950’s le chanteur de rock britannique par excellence, une sorte de Elvis à l’anglaise. Sa popularité est mérité en effet les enregistrements qui fit avec ses Shadows mérite largement le détour avec quelques un des meilleurs titres de l’histoire du rock anglais comme entre autres  Move it, Dynamite, Apron string  et Dancing shoes

Cliff Richard & the Shadows At_stu10

C’est en 1958 que Harry Rodger devient Cliff Richard, son groupe s’appelle dans un premier temps The Drifters (mais à fin de ne pas faire d’erreur avec la formation de doo wop américaine), ils deviennent The Shadows. Le 9 aout il signe avec Columbia records (filiale de EMI). Le 29 Aout il met en boite l’un des meilleur rock de l’histoire Move it qui sera un énorme tube se classant N°2 au hit parade en Grande Bretagne. Le 13 Septembre il fait sa première télé et en Octobre commence sa première tournée au Royaume Unis. 

Cliff Richard & the Shadows A-125110


Dés 1959, il est le chanteur le plus populaire de Grande Bretagne vedette incontesté des revues pour adolescent, obtient du New Musical Express (NME) son premier award, et obtient 2 N°1 avec Living doll et Travelling light et joue dans deux films dont il est la vedette Serious charge et Expresso bongo


En 1960, il passe dans des émissions de TV qui lui sont consacrés, fait une saison au London Palladium, obtient deux autres énormes tubes avec Please don’t tease et I love you, en Mars il va aux USA pour la promo de Expresso Bongo. Il fait un concert pour la reine et obtient des hits avec 5 simples, 6 eps et un album.


En 1961 Il joue dans un nouveau film The Young Ones  pour lequel le titre phare The young onesdevient N°1 et se vend à 1 million d’exemplaire, il devient une vedette internationale et commence à tourner dans le monde entier, le lp 21 today qui sort pour ses 21 ans est en haut des charts de lps. Le Variety Club of Great Britain fait de lui « Show business personality of the year ». 

Cliff Richard & the Shadows 11398310

En 1962 The Young Ones est un énorme succès dans plusieurs pays, Summer Holiday (Son troisième film) est tournée il se déroule dans 5 pays différents et l’équipe de tournage parcourt 3000 miles. Son plus gros tube de l’année est Bachelor boys.


1963 première année de la Beatlemania, mais aussi  la première de Summer Holiday à lieu le 10 Janvier, il part en tournée en Espagne au Kenya et dans différents pays, il part visiter les USA et fait une apparition à l’émission de tv the Ed Sullivan Show.

Les années suivantes nous intéresse moins en effet Cliff s’éloigne doucement du rock 'n’ roll, on peut noter qu’il participe deux fois à l’eurovision en 1968 et en 1973, et obtiendra des tubes tout au long de sa carrière jusqu’au années 1990. Pour donner un exemple de sa popularité dans son pays, il est fait  Officier de l'Ordre de l'empire britannique en 1980 et anobli en 1995. 

Cliff Richard & the Shadows Cliff_10

Au niveau des albums 33 tours nous allons plus particulièrement nous intéressé à ses 3 premiers soit deux de 1959 et un troisième de 1960, le premier 33 tours Cliff (pour la Grande Bretagne Columbia /Emi 5C052-05071) et Dance with Cliff Richard ( pour la France  Pathe Marconi / Columbia FPX 185 S) est probablement l'un des albums les plus rock n'roll européen avec de véritables merveilles de rock comme Move It et Apron Strings et les deux premiers instrumentaux des Shadows (sous le nom des Drifters) Jet Black et Driftin' le reste de l'album est fait de cover de rock 'n' roll américains complètement adapté pour Cliff par le talent des Shadows du grand art, on trouve My babe (Little Walter), Down the line (Roy Orbison), I got a feeling (ricky Nelson), Baby i don't care et Too much (popularisé par Elvis Presley), Donna (Ritchie Valens), Ready Teddy (Little Richard), Don't bug me Baby (Larry Williams), That'll be the day (Buddy Holly & Crickets), Be-bop-a-lula chanté par les Shadows (Gene Vincent and the Blue Caps), Danny (popularisé par Fabian) et Whole lotta shaking goin on (Jerry Lee Lewis) du grand art rock 'n' rollien enregistré avec un public. 

Cliff Richard & the Shadows Cliff_11

 Le second 33 tours Cliff Sings (Columbia / Emi 5C052-05072 M) est majoritairement dans la même veine pur rock 'n' roll avec des covers de rock américains totalement réappropriées comme Blue Suede shoes et Pointed toe shoes (Carl Perkins), I gotta know et Mean woman blues (Elvis Presley), The snake and the Book worm (Pat Shannon), I'm Walking (Fats Domino) Here comes summer (Jerry Keller) et Twenty flight rock (Eddie Cochran)  mais malheureusement les deux faces se terminent par des ballades variétés assez indigestes  I'll string along with you (chanté aussi par Sinatra) et  Embraceable you (Gerschwin), As time goes by (chanson du film Casablanca), The Touch of your lips (Nat King Cole) , I don't know why, Little thing mean a lot (KittyKallen), Somewhere along the way (Nat King Cole) et That's my desire (titre chanté par Sammy Kaye est ici sans intérêt et pourtant qui sera transcendé par la cover qu'en fit Buddy Holly.

Cliff Richard & the Shadows Cliffr10

Le troisième Me and my Shadows (Columbia 33SX 1261) est beaucoup plus égal et supérieur  que le précédent et contient que des compositions originales  entre rock n'roll rapide, médium rock et ballade rock de grande qualité comme I'm gonna get you, You and I, I cannot find a true love, I cannot find a true love, Evergreen tree, She's gone, Left out again, Lamp of love, Choppin' n' Changin', We have it made, Tell me, Gee Whiz it's you, I love you so, I'm willing to learn, I don't know et Working after school  et Youre just the one to do it écrit par Otis Blackwell.

_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958
Predicta
Predicta

Messages : 41144
Date d'inscription : 09/11/2012

http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Cliff Richard & the Shadows Empty Re: Cliff Richard & the Shadows

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum