ALERTE ÉVASION : LA FRANCE PERD SES VOITURES DE COLLECTION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ALERTE ÉVASION : LA FRANCE PERD SES VOITURES DE COLLECTION

Message  Predicta le Sam 22 Aoû - 18:27

ALERTE ÉVASION :
LA FRANCE PERD SES VOITURES DE COLLECTION
Le vendredi 21 août 2015 - par François Granet

PEBBLE BEACH, DIMANCHE 16 AOÛT : L’ISOTTA FRASCHINI DE JAMES PATTERSON DEVIENT « BEST OF SHOW » DU PLUS CÉLÈBRE CONCOURS D’ÉLÉGANCE DU MONDE. UNE VOITURE ISSUE D’UNE COLLECTION FRANÇAISE ACCÈDE AU STATUT D’ICÔNE DE L’AUTOMOBILE… UNE FOIS VENDUE À UN COLLECTIONNEUR ÉTRANGER !
LA FRANCE SE VIDE DE SES MERVEILLES…

Le Mans Classic et Rétromobile enregistrent des records de fréquentation. Le Tour Auto Historique pourrait accueillir deux fois plus de concurrents. Artcurial Motorcars bat des records et acquiert un statut mondial pour ses ventes aux enchères de voitures de collection. Cocorico !

Chantons moins fort…

Paris et les grandes villes françaises vont interdire leur centre aux voitures anciennes –quelles qu’elles soient. Les grandes collections se vident et les musées privés ferment. Les collectionneurs n’osent plus montrer leurs voitures de crainte d’être critiqués : tant d’argent dépensé dans des œuvres aussi futiles…

Pendant ce temps, en Grande Bretagne, en Allemagne, en Suisse, aux États-Unis –même en Italie et en Espagne pourtant balayées par la crise qui nous a touchés, nos ex-voitures font le bonheur des collectionneurs. Qu’elles soient françaises ou qu’elles aient été historiquement détenues dans des collections françaises.



IL Y A EU SIX FERRARI 250 GTO DANS DES COLLECTIONS FRANÇAISES.
IL N’Y EN A PLUS AUCUNE.



Pour prendre l’exemple des modèles qui affolent les enchères internationales : il n’y a plus en France de Ferrari 250 GTO ; les berlinettes 250 GT châssis court ou châssis long partent une à une ; les Spyder California se comptent sur les doigts d’une seule main –à condition qu’elle ne soit pas grande ouverte ; et les beautés excentriques de la période que notre camarade Serge Bellu nomme « l’âge d’or de la carrosserie française », c’est à dire les Delage, Delahaye, Talbot, Bugatti, d’avant et d’après la seconde guerre mondiale carrossées par les grands couturiers de l’automobile comme Saoutchik, Figoni et Falaschi ou Letourneur et Marchand, suivent le même chemin que les autres : États-Unis (pour la plupart), Inde, Chine de Hong-Kong mais aussi Chine Continentale (cela commence), Amérique du Sud, Russie (malgré un net ralentissement depuis la dégringolade du Rouble). Appauvrissement des collections à l’intérieur de nos frontières, enrichissement au-delà. La pire situation que nous n’ayons jamais connue.

Il avait raison Matthieu Lamoure, patron d’Artcurial Motorcars, de se réjouir d’admirer cette année sur les pelouse de Pebble Beach quelques-unes des perles rares récemment dispersées aux enchères par sa maison de ventes. L’ami Matthieu et son équipe font magnifiquement leur métier. Parvenant à convaincre des propriétaires français de leur confier la vente de leurs plus belles voitures –notre pays en regorge encore, plutôt que de les disperser par l’intermédiaire des grands auctioneers anglo-saxons. Mais ces autos exceptionnelles partent immédiatement hors de nos frontières, acquises par des passionnés qui en font leur miel. C’était le cas de la Ferrari 250 GT Spyder California de la succession Bayon (adjugée en février lors de la vente de Rétromobile), que l’on a retrouvée posée la semaine dernière sur les pelouses américaines, avec ses nouvelles plaques d’immatriculation monégasques. Mais l’exemple le plus tristement éclatant de cette fuite des merveilles des collections françaises vers l’étranger est bien sûr celui l’Isotta Fraschini « Best of Show » dimanche dernier à Pebble Beach.



LE BEST OF SHOW DE PEBBLE BEACH 2015
AVAIT QUITTÉ LA FRANCE POUR LES USA EN 2014.



Conservée pendant presque cinq décennies dans la collection d’un français, Albert Prost, cette majestueuse voiture fut acquise à l’occasion d’une vente d’Artcurial en février 2014 par un grand collectionneur américain, James Patterson. Patterson, milliardaire comblé par les affaires et la vie, irradiait de bonheur au coup de marteau du commissaire-priseur : « Cela faisait douze ans que j’attendais cette voiture ! En devenir propriétaire lors de cette vente fut un moment très intense. Quand on est collectionneur, pouvoir acquérir ce que l’on considère comme un joyau est émotionnellement très fort. Moins fort que les joies familiales. Mais plus fort que les succès d’affaires… », expliquait cet homme pudique et discret la semaine dernière.

Patterson confia immédiatement l’Isotta au service de restauration de RM Auctions (la maison de vente canadienne dispose d’un excellent département spécialisé). La suite vous la connaissez : l’Isotta est devenue dimanche la 65e voiture a décrocher la couronne la plus recherchée par les collectionneurs de la planète automobile : le Best of Show de Pebble Beach. Une performance dont aurait été capable bien des collectionneurs français.

Encore eut-il fallu trouver chez nous quelqu’un qui en ait l’envie…

Car il ne suffit pas d’avoir un France une belle industrie de l’automobile de collection (notamment des restaurateurs hors-pairs), pour rester un grand pays du secteur. Pour rester –ou redevenir- un grand pays de l’automobile de collection, il faudrait que (re)naissent en France de grandes collections !

Ce n’est ni un problème fiscal, ni une question financière.

Collectionner des voitures comporte sinon de nombreux avantages, du moins ne présente aucun désavantage vis à vis des impôts (voir, en ce domaine, les derniers sujets de Me Pequin dans notre rubrique « droit et assurance »). Quant à rassembler une collection de niveau mondial composées de modèles exceptionnels (Ferrari, Bugatti, Rolls, Talbot, Aston Martin, Hispano, Maserati, Porsche,…), l’opération nécessite beaucoup moins de fonds qu’il n’en faut pour réunir une suite majeure de tableaux classiques, impressionnistes, ou d’œuvres contemporaines. La clef est donc ailleurs.



TOUT POUR (RE)CONSTITUER DE GRANDES COLLECTIONS EN FRANCE :
LES VOITURES, L’ARGENT ET LES ÉRUDITS.



Pour constituer une grande collection d’automobiles plutôt que d’autres objets rares (tableaux, sculptures, manuscrits, instruments de musique,…) il suffit tout simplement d’oser. Oser s’affranchir du qu’en dira-t-on, oser donner corps à une passion qui, pour être pleinement vécue, oblige à se montrer (un tableau peut rester accroché au mur de votre salon, une voiture de course…).

Une fois ces barrières psychologiques franchies, il faut tracer les contours d’un budget –plutôt moins important, donc, que celui qu’engloutirait l’achat d’œuvres des autres catégories citées. Enfin, ce qui n’est pas la moindre des décisions, il faut s’entourer de vrais conseillers, historiens honnêtes et passionnés, connaissant le marché, mais déconnectés de tout lien « affectif » avec les marchands. La France peut s’enorgueillir de compter les hommes parmi les plus brillants du monde en cette spécialité. Des noms ? Pêle-mêle, Serge Bellu, que nous citions plus haut, expert parmi les experts en matière de « grandes carrosseries », Jess Pourret, qui reste sans doute le plus grand connaisseur de Ferrari au Monde, aussi Antoine Prunet, qui lui fait parfois concurrence, Christian Huet, collectionneur et expert internationalement reconnu. Et nous pourrions y ajouter une liste d’une dizaine d’autres, certains moins connus comme l’aussi érudit que discret Claude Vialard, qui composa une grande partie de la collection de Pierre Bardinon au Mas du Clos.



LES AMÉRICAINS RIENT DE NOUS.
ILS N’ONT PAS TORT.



L’avenir ? Quelques nouveaux collectionneurs, encore trop discret, ne sortant pas leurs voitures, constituent en France de beaux ensembles. Par exemple Benjamin de Rothschild avec ses Formule 1. Ils sont aujourd’hui des exceptions.

La France a inventé l’automobile avec ses ingénieurs-pionniers. Elle a inventé le sport automobile avec l’Automobile Club de France. Elle a été le pays des plus grands carrossiers du monde. Mais ça, c’était avant. A l’énoncé de cet héritage, ne nous sentons-nous pas quelques devoirs ? Pas un devoir ministériel de classement des voitures comme on le ferait des meubles ou des tableaux. Mais un devoir de soutien, d’encouragement, une plus grande bienveillance envers ceux qui aiment l’automobile, d’hier ou d’aujourd’hui.

La semaine dernière à Pebble Beach, un grand collectionneur américain, francophile, dont la voiture n’avait pas remporté la récompense suprême, commentait notre situation : « En France, vous avez eu sans doute les plus grands collectionneurs du monde, vous avez eu assurément les plus belles voitures du monde. Mais vous tapez tellement sur la voiture, ancienne comme moderne, que vous n’avez presque plus de grands collectionneurs. Et, bientôt, vous n’aurez même plus de voitures. Vous avez une chance inouïe d’avoir le Musée Schlumpf. Mesurez-vous ce qu’il représente ? Si une pareille collection était installée n’importe où ailleurs –je ne parle même pas des États-Unis- les gens feraient la queue nuit et jour pour la visiter. Vous, vous osez à peine aider ce trésor national à exister. Je me demande si vous le méritez… ». Le pire est qu’il a peut-être raison. Enfants gâtés, nous avons le chic pour casser nos jouets. Génie français. Et si pour une fois nous grandissions un peu ?

L’automobile de collection est une machine à fabriquer du rêve, des sensations, de l’émotion. Le point de fusion entre technique et esthétique. Cela ne vaut-il pas quelques attentions ?
http://www.aonclassiccar.fr/2015/08/alerte-evasion-la-france-perd-ses-voitures-de-collection/

_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32401
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALERTE ÉVASION : LA FRANCE PERD SES VOITURES DE COLLECTION

Message  FXB le Lun 24 Aoû - 19:27

2015 : le chomage ne recule pas à l'inverse des voisins ; même les retraités voient leur pouvoir d'achat reculer , la proportion de parents qui "aident" leurs grands enfants et petits enfants pour leurs fin de mois "difficiles" augmente , la pression fiscale qui s'accentue même sur les "smicards" , etc etc etc et l'autre innocent qui s'étonne que les ultra riches aient des scrupules à étaler leurs avoirs ....... c'est frais ; c'est gentil .
Heureusement qu'il reste un peux de pudeur à certains , dommage qu'elle ne soit pas partagée par ce journaleux ....

FXB

Messages : 175
Date d'inscription : 25/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALERTE ÉVASION : LA FRANCE PERD SES VOITURES DE COLLECTION

Message  Predicta le Lun 24 Aoû - 22:05

Je voulais pas t’énerver FX Very Happy c'est surtout sur le fait que la France n'a pas tendance à aider la voiture de collection et le patrimoine automobile que j'ai copier/coller cette article

_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32401
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALERTE ÉVASION : LA FRANCE PERD SES VOITURES DE COLLECTION

Message  The Red Baron le Lun 24 Aoû - 22:39

En France, depuis la guerre et la décision des politiques d'obliger les constructeurs Français à faire des modèles uniques et populaires, on a perdu l'amour de l'auto et tous ce qui faisait la grandeur de notre pays en matière d'autos!
La France est le pays qui a vu naitre les premières automobiles, le premier pays à faire une course automobile, le pays qui avait les plus grand carrossiers du monde (Letourneur & Marchand, Saoutchik....), des marques automobiles prestigieuses (Talbot, Delage, Delahaye, Bugatti....), mais aujourd'hui, la plupart des gens crachent dessus, des pékins aux dirigeants!
C'est pas bien la voiture, ça pollue, ça tue des gens, ça fait du bruit.......
Soit-disant, le Français aime l'automobile! Oui! Il aime celle qu'il voit dans Turbo ou Automoto! Des monospaces sans saveurs turbinant au gasoil, mais qui ont une caméra de recul, même si la caisse fait 3.80 mètres de long!!!!
On vit vraiment dans un pays de fromages qui laisse partir son patrimoine, qu'il soit culturel (no comment), architectural (on détruit des églises par manque de fonds pour les maintenir en état, ou on veut raser des châteaux maintenant urbains pour faire des maisons d'association, vu encore récemment sur Bordeaux), technique (Alsthom vends une partie de ses activités) ou autre!
Pffffffffffffffffffffff!!!!
J'espère que ces imbéciles d'écolos ne nous empêcheront pas de rouler avec nos autos anciennes! Et je crois que les CG collection, un jour ou l'autre, auront des grosses restrictions de circulation.

_________________
Rien ne vaut le son du V8 le soir au coin du bois.

The Red Baron

Messages : 715
Date d'inscription : 01/07/2014
Age : 48
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mondialisation.

Message  Gilles le Mar 25 Aoû - 11:06


C'est la mondialisation. Quelques rares voitures de prestige pour milliardaires partent à l'étranger, OK. C'est une question de change et de mode. Elles reviendront peut être un jour.

Pendant ce temps, chaque semaine, plusieurs conteneurs pleins d'autos anciennes débarquent des USA. Des ricaines, des rods mais aussi des anglaises, des cox, des combis. Plus des motos, anglaises, japonaises.

Au final je ne crois pas que le parc français de véhicules anciens diminue. Il évolue avec la mondialisation et le faible coût d'un transport par conteneur.


Gilles

Messages : 62
Date d'inscription : 18/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALERTE ÉVASION : LA FRANCE PERD SES VOITURES DE COLLECTION

Message  FXB le Mar 25 Aoû - 20:22

Predicta a écrit:Je voulais pas t’énerver FX Very Happy  c'est surtout sur le fait que la France n'a pas tendance à aider la voiture de collection et le patrimoine automobile que j'ai copier/coller cette article

NON NON Alain , ce n'est pas toi qui m'enerve ; cet article montre s'il en était besoin que même dans notre petit monde il y a une grande diversité et que les priorités des uns ne sont pas celles des autres . Visiblement ce "journaliste" s'adresse à une catégorie sociale dont personne ici ne fait partie je pense .... tant mieux , tant pis ? ..... j'ai juste du mal à trouver un qualificatif ...." affligeant" éventuellement ; bon passons

FXB

Messages : 175
Date d'inscription : 25/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

"save a hot-rod, kill a french politician" (serait plus correct, de mon point de vue ;-)

Message  ChopSauce le Lun 14 Sep - 19:39

Je suis quand-même pas mal de l'avis de FXB, mais j'interviens surtout pour rétablir la vérité, ma vérité :

Ce ne sont pas les écologistes qui décident des mesures anti-voitures, ce sont les politiques, les mêmes qui cèdent au Lobby des constructeurs. Vous savez ces grands constructeurs pour ont en fin de compte été les principaux bénéficiaires des primes à la casse (accordées sur les fonds publics, bref ...)

Tous les écologistes que je connais roulent avec des vieilles voitures et ils sont bien conscients du coût écologique que représente la destruction d'un véhicule Embarassed

ChopSauce

Messages : 13
Date d'inscription : 18/08/2015
Localisation : Palaiseau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALERTE ÉVASION : LA FRANCE PERD SES VOITURES DE COLLECTION

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:30


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum