La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  The Red Baron le Ven 16 Jan - 19:43

Je comprendrais qu'avoir une CG d'auto "assez" courante soit intéressant, au cas où une embellie d'achat d'auto sans papier se présente.
Mais avoir des papiers de Facel Excellence, de Coach Talbot ou de Delahaye... scratch
Ca ne se trouve pas sous les sabots d'un cheval, ce genre de caisse.
Mais en voyant toutes ces autos, il-y-en a une qui m'a vraiment fait craquer (non ou pas encore présente dans ce post), c'est le Coupé Panhard Dynamic!
Je ne savais pas que ça éxistait en coupé, cette auto. J'avais déjà vu des berlines (en photo), mais jamais de coupé. Ca a une super gueule, avec ses ailes avant carénées. Un bon droppage, et ça doit déchirer!
Par contre, pour trouver des pièces....
Mais la question ne se pose pas! Car comme ChevyDave, j'aurais jamais assez de thunes pour me la payer, ni pour casquer Lecocq pour me la restaurer, et ensuite aller faire le malin à Peeble Beach ou à la Villa d'Este....

_________________
Rien ne vaut le son du V8 le soir au coin du bois.

The Red Baron

Messages : 717
Date d'inscription : 01/07/2014
Age : 48
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Ven 16 Jan - 20:23

Audi Front 225 cabriolet - ca 1936
No reserve

Vendue sans carte grise

- Modèle intéressant et rare
- Technique originale
- Sans réserve

Grâce au brillant ingénieur Jörgen Rasmussen, la firme allemande DKW a été pionnière dans le domaine de la traction avant, avec une première voiture de série adoptant cette technique dès 1931. Lors de la fusion de la marque avec Wanderer, Audi et Horch au sein d'Auto Union, la traction avant est restée d'actualité et la voiture que nous présentons en est équipée. Au sein du groupe, le nom Audi était réservé aux modèles de luxe et cette 225 montre une finition soignée. Elle adopte un style allemand de carrosserie, avec quatre places confortables sous capote, celle-ci se repliant à l'arrière sans s'escamoter. Ce modèle apparu en 1936 était une évolution de la précédente version d'Audi Front et recevait un six-cylindres 2,3 litres lui permettant d'honorables performances.
La présente voiture semble relativement complète et son compteur de vitesses Audi affiche 68 722 km. Sous le capot, les accessoires semblent complets à l'exception de la dynamo, manquante. La plaque constructeur est absente également. Cette voiture, qui faisait partie du lot cédé en 1967 par Serge Pozzoli à Roger Baillon, correspond à un modèle plutôt haut de gamme à l'époque, qui mérite de retrouver sa splendeur passée.





_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Ven 16 Jan - 20:29

Delaunay Belleville Type VL8 limousine - ca 1932
No reserve

Sans carte grise
Châssis n° 60017

- Modèle haut de gamme
- Carrosserie complète
- Moteur huit-cylindres
- Sans réserve

Achetée le 27 Juin 1967 à Serge Pozzoli, au sein d'un lot de plusieurs automobiles de qualité, cette Delaunay Belleville précédemment immatriculée dans la Saône et Loire est typique des grosses limousines de voyage du début des années 1930, bien qu'elle ne présente plus la même originalité esthétique et technique que les Delaunay du début du siècle. Elle est équipée d'un moteur Continental, un huit-cylindres en ligne 4 litres à soupapes latérales dont le couple généreux permet d'emmener confortablement une caisse de ce gabarit. Voiture intéressante et rare, elle comporte sa carrosserie d'origine et le tableau de bord semble complet, mais il manque la majorité des vitrages. Nous avons également noté que l'assise du siège conducteur était absente. La partie arrière est dotée de strapontins, caractéristique d'une voiture de luxe, et le pare-brise est surmonté d'une casquette endommagée. Delaunay-Belleville était une marque reconnue pour sa qualité et son niveau de finition. Cette VL8 haut de gamme mérite une restauration qui lui rende son lustre passé.






_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Ven 16 Jan - 20:40

Ariès Type CC4S coach - ca 1930
No reserve

Sans carte grise
Châssis n° 4SL2 # 18631

- Modèle rare et original
- Mécanique raffinée
- Marque au passé sportif intéressant
- Sans réserve

Une des particularités d'Ariès, marque née au début du siècle, est d'avoir été créée par le baron Charles Petiet, passionné d'automobile et future personnalité du monde de l'automobile. Il a en effet occupé le siège de président du Comité du Salon de l'Auto, de 1919 à 1958, entre autres distinctions. Sa marque produisait des voitures réputées bien fabriquées et robustes, dont une 3 litres qui, engagée aux 24 Heures du Mans, fut en 1927 à deux doigt de l'emporter entre les mains de Laly, occupant la tête avec près de quatre tour d'avance sur Bentley, avant d'abandonner une heure avant la fin sur bris d'un pignon de distribution. Cette performance fait partie d'un palmarès brillant pour la marque dans les années 1920, bien qu'injustement oublié. On note, la même année, la participation de plusieurs modèles dans la catégorie 1100.
Achetée auprès de Serge Pozzoli en juin 1967, l'Ariès que nous proposons est une intéressante version 1100, dotée d'une jolie carrosserie coach, avec un intérieur cossu, en tissu qui semble d'origine et assez bien préservé. Certains instruments de tableau de bord sont manquants ainsi que quelques accessoires (phares, carburateur, têtes d'allumeur...) mais l'essentiel est là. Le moteur est un intéressant quatre-cylindres à arbre à cames en tête, qui complète agréablement cette carrosserie peu courante.





_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Ven 16 Jan - 20:46

Amilcar C8 berline - ca 1930
No reserve

Vendue sans carte grise

- Modèle rare
- Voiture relativement complète
- Noble mécanique
- Sans réserve

Selon l'excellent ouvrage de Gilles Fournier sur la marque, ce modèle peu connu est né du souhait d'Amilcar de monter en gamme. Sous l'influence de la tendance américaine, le constructeur se lance alors dans la conception d'un modèle doté d'un coûteux moteur huit-cylindres. L'année de la présentation de la voiture au Salon 1928, Amilcar signe avec la marque américaine Durant un accord de diffusion sur le marché américain. Le nouveau modèle est disponible en version 2 litres (C8) ou 2,3 litres (C8S) et ses qualités sont prometteuses. Le comportement de la voiture récolte des éloges et le moteur montre une incomparable souplesse. Malheureusement, ce modèle est condamné assez rapidement par la crise économique qui secoue le monde industrialisé, et par quelques défauts de jeunesse : puissance trop limitée et fragilité due à un défaut de lubrification, si bien que la production ne dépasse pas 800 unités. Il reste un modèle un peu mystérieux et extrêmement rare, dont nous sommes heureux de présenter un exemplaire acheté parmi d'autres modèles par Roger Baillon auprès de Serge Pozzoli, le 22 juin 1967. Nous avons retrouvé un document détaillant la transaction. Il est relativement complet, avec intérieur en tissus sous housses. Les phares sont absents, de même que la plaque constructeur, et quelques éléments manquent au tableau de bord, mais la belle mécanique à arbre à cames en tête semble complète et n'attend plus qu'un amateur passionné par ce modèle sortant de l'ordinaire.





_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Ven 16 Jan - 20:52

Amilcar CGSS biplace sport - ca 1927
No reserve

Vendue sans carte grise

- Authentique CGSS
- Modèle emblématique
- Superbe carrosserie
- Sans réserve

Bien que l'état de cette Amilcar CGSS témoigne des effets du temps passé, elle est particulièrement intéressante car dotée d'un châssis à l'authenticité indiscutable et d'une carrosserie très vraisemblablement d'origine, ce qui est rare sur ce modèle. La collection de Roger Baillon comportait d'ailleurs deux CGSS. Sur celle-ci, la plaque moteur ne correspond pas à la voiture, si bien qu'il a peut-être été remplacé.
La CGSS différait de la CGS par son empattement plus court, son moteur 1100 un peu plus puissant et surtout sa carrosserie plus effilée, plus basse, plus harmonieuse et plus sportive. Alors que les modèles précédents peuvent paraître un peu hauts sur pattes, celui-ci donne une impression vraiment racée. La carrosserie, comme celle de toutes les Amilcar de sport, était fabriquée chez Charles Duval dont l'atelier était voisin de celui de Lamy et Akar. Cette voiture était à l'époque très appréciée des amateurs sportifs qui l'engageaient en course le week-end.

La voiture de la vente comporte son capot, son radiateur, ses ailes, ses jantes et son tableau de bord encore équipé de plusieurs instruments. Il manque les sièges et la roue de secours. Une fois remise en état, cette authentique Amilcar CGSS fera le plaisir des amateurs de cyclecars.



_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Ven 16 Jan - 20:59

Sandford Type S cyclecar
No reserve

Carte grise française
Châssis n° 2882

- État d'origine étonnant
- Modèle rare et intéressant
- Carte grise française d'époque
- Sans réserve

Désigné comme un type S sur sa carte grise, ce rare trois-roues Sandford est dans un "jus" étonnant. La carrosserie semble complète et assez bien préservée, l'arrière étant en aluminium alors que le capot et certains éléments ont probablement été refaits en acier postérieurement. Le tableau de bord est équipé d'un compte-tours et d'une montre Jaeger et, derrière la banquette, on découvre une vieille trousse à outils qui a dû servir à l'époque ! Ce trois-roues est encore équipé de sa boîte de vitesses et un quatre-cylindres Ruby a été retrouvé sur une palette, non loin de l'auto. Sans doute récupéré par Roger Baillon pour cet exemplaire, il semble encore monté dans un morceau de châssis venant d'un autre Sandford et vient avec la voiture. Par ailleurs, la carte grise a pu être retrouvée dans les archives de Roger Baillon. La date de première immatriculation n'y est pas précisée, mais l'on sait que, le 1er août 1951, ce trois-roues était immatriculé 9977 AM 75. C'est en 1967 que Roger Baillon en a fait l'acquisition, si bien que de 1951 à aujourd'hui ce Sandford n'a connu que deux propriétaires !

Inspirés des trois-roues Morgan, les Sandford, fabriqués en France, étaient plutôt mieux finis et disposaient de moteurs quatre-cylindres Ruby protégés par un capot. Ayant connu une production limitée, ils se sont distingués en course, et notamment au Bol d'Or. Cet exemplaire d'origine est particulièrement désirable.



_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Ven 16 Jan - 21:05

Talbot M67 "11 Six" cabriolet - ca 1928
No reserve

Vendue sans carte grise
Châssis n° 66795

- Carrosserie élégante et rare
- Moteur six-cylindres à soupapes en tête
- Voiture de luxe
- Sans réserve

La carrosserie de cette Talbot M67 est particulièrement intéressante, puisqu'il s'agit d'un rare cabriolet. Une de ses particularités est que la partie arrière de l'entourage de vitres s'escamote dans la porte. La capote devait toutefois manquer d'étanchéité car un précédent propriétaire l'avait condamnée en y fixant de petites gouttières. Autre détail intéressant, un petit phare de recherche est directement intégré au pare-brise. A l'intérieur, la sellerie en tissu des sièges avant est abîmée mais la banquette arrière est mieux préservée. Les instruments de tableau de bord semblent complets et l'ensemble laisse percevoir un soin de finition correspondant au statut de cette automobile de luxe. Le capot dissimule le six-cylindres mis au point par l'ingénieur Vincenzo Bertarione, à soupapes en tête et qui avait été décliné en plusieurs cylindrées. Sur la M67, elle est de 2 litres et sa puissance permet à cette voiture d'atteindre 100 km/h, vitesse qui à la fin des années 1920 se démarque de la majorité des voitures de tourisme qui plafonnent à 80 km/h. On distingue une ancienne immatriculation, 770 AD 85.

Sa belle calandre entourée de ses gros phares à fourches, ainsi que son élégante carrosserie, ne manqueront pas de séduire les amateurs.



_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Ven 16 Jan - 21:10

Talbot Lago Baby T15 LB cabriolet Guilloré - ca 1950
No reserve

Vendue sans carte grise
Châssis n° 120168

- Carrosserie séduisante
- Technique moteur intéressante
- Marque de luxe
- Sans réserve

Roger et Jacques Baillon appréciaient les Talbot et leur collection en comportait plusieurs, dont cette Lago Baby carrossée en cabriolet par Guilloré. Derrière son aspect ancien, cette voiture est relativement complète et, comme sur un grand nombre de pièces de la collection, aucun instrument de tableau de bord ne manque, les voitures étant depuis prés de 40 ans protégées de toute intrusion de visiteurs indésirables. Cette Baby T15 est équipée du quatre-cylindres typique de Talbot, avec ses deux arbres à cames latéraux placé haut dans le bloc et faisant penser à des ACT, et ses chambres de combustion hémisphériques. Pour cette Baby, la cylindrée est de 2,7 litres. A l'intérieur de la voiture, la sellerie est d'origine est l'on remarque à côté du beau volant à quatre branches la commande de la boîte présélective Wilson caractéristique de ces modèles; tous les boutons et interrupteurs semblent complets. A l'extérieur, certaines parties basses sont attaquées par la corrosion et il est possible de déchiffrer une immatriculation ancienne, parisienne, 3425 LK 75. Cette voiture d'une marque noble présente une carrosserie intéressante, qui peut faire de l'ensemble un intéressant projet de restauration.






_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Ven 16 Jan - 21:16

Renault 12 CV Type EU torpédo - ca 1918
No reserve

Vendue sans carte grise

- Modèle ancien
- Projet pour authentique amateur
- Sans réserve

Cette Renault se présente sous la forme d'un torpédo incomplet, auquel il manque la partie arrière. L'association "Les Renault d'avant-guerre" nous a aidé à l'identifier, en précisant : "Cette voiture est une 12 CV type EU, équipée d'un moteur quatre cylindres monobloc de 80x140 accolé à une boîte de vitesses à quatre rapports, et dérivée du type EF de 1914. Son châssis présente un empattement de 3,30 m et une voie de 1,34 m. Elle a été produite de 1917 à 1920, les premiers exemplaires étant donc sortis avant la fin de la première Guerre Mondiale : torpédos militaires et différentes carrosseries utilitaires. Cette 12 CV sera un des châssis les plus produits chez Renault, dans l'immédiat après-guerre."

Avec ses jantes à voile plein, cette voiture comporte tous les attributs traditionnels des Renault de cette époque, à commencer par le fameux capot "crocodile" permettant une excellente accessibilité moteur, et le radiateur en laiton placé derrière. Un beau projet de restauration, pour amateur courageux !



_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Ven 16 Jan - 22:12

Mathis Emysix Type SMO faux-cabriolet - ca 1930
No reserve

Vendue sans carte grise
Châssis n° 350025
Moteur n° 275219

- Haut de gamme Mathis, peu courant
- Élégante carrosserie
- Moteur six-cylindres
- Sans réserve

Émile Mathis, constructeur alsacien, était de la trempe d'André Citroën et ses voitures ont connu une forte diffusion dans les années 1920 et 1930. Adepte de la légèreté ("Le poids, voilà l'ennemi"), il était connu pour ses modèles de petite cylindrée mais a su aussi compléter sa gamme avec des automobiles de luxe, doté d'un moteur six-cylindres et dont les différentes versions se retrouvent sous la même appellation "Emysix". C'est un modèle de ce type que nous avons le plaisir de présenter ici, dans une élégante carrosserie faux-cabriolet, bien proportionnée et qui semble complète avec ses phares et son équipement. L'intérieur est complet également, avec ses sièges en drap et son tableau de bord auquel il ne manque aucun instrument. Sous le capot apparaît le six-cylindres 2 litres à soupapes latérales, avec ses accessoires. Optimiste, la publicité d'époque vantait les qualités du modèle : "La Mathis Emysix, grâce à son excellente tenue de route et à sa légèreté, passe de l'allure d'un homme au pas à la vitesse de 100 kilomètres à l'heure avec une très grande rapidité d'accélération : pour pouvoir rouler agréablement à 80 km/h, il faut avoir une voiture dépassant facilement le 100." Une belle remise en état permettra de le vérifier !





_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Ven 16 Jan - 22:33

Renault Viva Grand Sport type ACX2 cabriolet - 1936
No reserve

Carte grise française
Châssis n° 791344

- Modèle très rare
- Un cabriolet original
- Haut de gamme Renault
- Un des cinq exemplaires connus
- Sans réserve

Ce cabriolet quatre places Viva Grand Sport a été vendu en 1963 à Roger Baillon par un certain M. Brelot, dans le Jura. Le dossier comporte le certificat de cession d'époque, ainsi que la carte grise barrée, avec pour ancienne immatriculation 498 R 39. La voiture est un projet de restauration mais semble complète, avec ses instruments de tableaux de bord, son moteur six-cylindres 4 litres à soupapes latérales et son armature de capote. Sous la plume de David Sassé, l'association "Les Renault d'avant-guerre" nous a apporté quelques précisions sur l'identification de ce modèle : "Ces voitures sont suffisamment rares pour que la découverte soit exceptionnelle. Il s'agit d'une Renault Viva Grand Sport type ACX2 du millésime 1936. En 1935, l'ACX1 s'appelait encore Vivastella mais ce n'était plus le cas en 1936 avec sa remplaçante. La voiture a pu être mise en service entre la fin 1935 et la fin 1936, car il existe des chevauchements entre les types Mines. Concernant les voitures ayant survécu dans cette carrosserie (tout au moins connues actuellement) vous avez fait ressurgir un cinquième exemplaire, qui n'est que le troisième qui soit complet." Toutes carrosseries confondues, le nombre de survivantes répertoriées d'ACX2 s'élève à une vingtaine d'exemplaires. Il s'agit donc d'une voiture particulièrement rare. Haut de gamme Renault, elle concurrençait les Talbot, Hotchkiss ou Panhard de la même époque.






_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Ven 16 Jan - 22:48

Panhard et Levassor Dynamic X76 Coupé Junior - ca 1936
No reserve

Sans carte grise
Châssis n° 200204

- Rarissime dans cette carrosserie
- Intérieur protégé par des housses
- Modèle intéressant et original
- Sans réserve

Au milieu des années 1930, Panhard succombe à la mode aérodynamique et passe de la Panoramique, encore très classique, à la Dynamic, dont la carrosserie dessinée par Louis Bionier présente un aspect inhabituel, voire baroque. Sous cette forme exubérante, cette voiture bénéficie d'une technique moderne : caisse autoporteuse, suspension par barres de torsion et freins hydrauliques lui donnent un comportement routier supérieur à la moyenne de l'époque. Elle reprend certains traits de style de la Panoramique, comme les petites vitres arrondies de montants de pare-brise.

Le modèle que nous présentons est un rare coupé Junior, sur châssis court (2,60 m), qui dans cette version Dynamic 130 recevait un six-cylindres à fourreaux coulissants (licence Knight) de 2,5 litres. L'intérieur d'origine est protégé par des housses et le tableau de bord semble complet. La voiture possède toujours ses pare-chocs qui sont démontés, ainsi que le cache roue de secours. D'après l'ouvrage sur la marque signé Bernard Vermeylen, ce modèle dans cette carrosserie aurait été produit à moins de 25 exemplaires pendant ses deux années de fabrication, 1936 et 1937, ce qui en fait une voiture particulièrement rare. Les amateurs seront certainement sensibles à cette exclusivité.



_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Ven 16 Jan - 22:53

Panhard-Levassor 6CS (Type X72) limousine
No reserve

Vendue sans carte grise
Châssis n° 96011

- Carrosserie élégante
- Semble complète
- Modèle prestigieux
- Sans réserve

La marque Panhard s'est toujours distinguée par son originalité et cette voiture ne déroge pas à la règle. Elle est en effet équipée du six cylindres 2,5 litres sans soupapes (à chemises coulissantes) licence Knight qu'utilisait la marque. Il réclame une lubrification particulière mais se caractérise par une souplesse et un silence de fonctionnement rares pour l'époque, ce qui explique que Gabriel Voisin l'affectionnait lui aussi.

La 6CS que nous présentons est équipée d'une splendide carrosserie limousine avec séparation chauffeur et sa sellerie est détériorée mais complète. Le compartiment arrière, séparé par une vitre descendante, est équipé de strapontins et à l'avant le tableau de bord en tôle peinte, qui montre un design très "Art Déco", comporte encore ses instruments Jaeger. On distingue une immatriculation ancienne qui pourrait être 3515 YB 5.

La ligne élégante de ces Panhard a été sublimée par les dessins d'Alexis Kow, a qui l'on doit quasiment toutes les publicités de la marque, à cette époque. Globalement très bien construites, avec un sens du détail accompli, elles étaient appréciées d'une clientèle aisée. Cet exemplaire constitue une excellente base de restauration, pour lui redonner le faste auquel il peut prétendre.

_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Ven 16 Jan - 22:59

Panhard et Levassor Dynamic X77 (140) berline - ca 1936
No reserve

Sans carte grise
Châssis n° 221182

- Modèle original et rare
- Poste de conduite central
- Moteur 2,9 litres
- Sans réserve

La forme particulière de cette Panhard Dynamic pourrait lui valoir le prix de l'originalité. Sa carrosserie enveloppante comporte des carénages de roues avant et arrière, générant un profilage inhabituel pour une voiture de tourisme. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le poids de cette automobile restait raisonnable grâce à la technique de fabrication : il s'agissait d'une caisse autoporteuse, qui disposait en plus d'une suspension relativement sophistiquée. Autre détail peu ordinaire : elle comportait trois places à l'avant, le conducteur étant au centre, position idéale pour la meilleure visibilité.

Dans la version 140 que nous présentons, elle est équipée d'un moteur "sans soupapes" (licence Knight) de 2,9 litres, réputé silencieux et souple. La voiture est assez complète dans l'ensemble, le pare-chocs et le cache roue de secours étant livrés avec. Elle présente des traces de corrosion perforante dans les bas de caisse, ce qui ne l'empêche pas de mériter d'être sauvée, d'autant plus qu'elle est rare : les Dynamic 140, toutes versions confondues, ont été produites à 1 000 exemplaires environ. L'immatriculation 782 AX 79 qu'elle porte encore correspond à l'année 1955.




_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Ven 16 Jan - 23:17

Lagonda LG 45 cabriolet quatre places - ca 1936
No reserve

Vendue sans carte grise
Châssis n° 12238/G10
Moteur n° 12238

- Modèle prestigieux
- Belle carrosserie
- Mécanique intéressante et d'origine
- Sans réserve

Cette voiture est équipée d'un compteur kilométrique Lagonda gradué en km/h, ce qui laisse penser qu'il s'agit d'une rare version destinée à l'Europe continentale. Elle est équipée de son moteur d'origine, un beau six-cylindres en ligne Meadows 4,5 litres à soupapes en tête, double allumage et deux carburateurs SU dont la puissance permettait à ce modèle de faire partie des voitures les plus rapides de son époque. Ce n'est pas un hasard si l'une des versions de LG 45 portait la dénomination de "Rapide", et s'est distinguée en compétition. La voiture que nous présentons est un plus sage cabriolet quatre places à la ligne élégante et dont l'aménagement reflète le niveau de luxe qu'affichait la marque. Il faut rappeler que, après sa victoire aux 24 Heures du Mans 1935, Lagonda avait dû faire face à de graves difficultés financières et n'avait été sauvée que par sa reprise par Alan Good, qui avait fait venir W.O Bentley pour remettre de l'ordre dans la gamme.
Cette LG 45 a belle allure, avec ses deux roues de secours latérales recouvertes d'un cache en acier et, constitue une occasion exceptionnelle de pouvoir mener à bien une restauration à la carte sur ce modèle prestigieux.






_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Ven 16 Jan - 23:28

Delahaye 235 coach Chapron "usine" - ca 1952
No reserve

Vendue sans carte grise
Châssis n° 818070
Chapron n°7031

- Modèle rare
- Sellerie bien préservée
- Semble complète
- Sans réserve

Une facture du 12 décembre 1963 du garage Le Marois à Paris (concessionnaire Austin qui vendait des pièces de Delahaye et Delage) témoigne de l'achat de cette voiture pour la somme de 1 200 francs. Elle a été vendue avec carte grise et la voiture, immatriculée 3026 CF 75, était sans doute roulante. Selon des étiquettes de révision, cette Delahaye 235 avait parcouru 68 000 km en 1961, 77 330 km en 1963 et elle en affiche aujourd'hui 78 857. Elle fait partie des 33 exemplaires de coachs "usine" carrossés par Chapron mais vendus directement par Delahaye, dénombrés par Jean-Paul Tissot, président du Club Delahaye et auteur de l'ouvrage "Delahaye, la belle carrosserie française". La carrosserie de cette voiture paraît relativement saine, mais c'est surtout l'intérieur qui semble avoir le mieux résisté au temps. Le tableau de bord semble complet avec ses instruments et ses interrupteurs, à l'exception l'autoradio dont l'emplacement est vide. La sellerie en cuir beige clair est bien préservée et même le ciel de toit est presque intact, bien que défraîchi. Roger Baillon était particulièrement amateur de 235 coach puisque nous vendons sa sœur châssis 818080. Apparemment, le moteur trois carburateurs est équipé de tous ses accessoires.





_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  The Red Baron le Sam 17 Jan - 10:26

Predicta a écrit:Panhard et Levassor Dynamic X76 Coupé Junior - ca 1936
No reserve

Sans carte grise
Châssis n° 200204

- Rarissime dans cette carrosserie
- Intérieur protégé par des housses
- Modèle intéressant et original
- Sans réserve

Au milieu des années 1930, Panhard succombe à la mode aérodynamique et passe de la Panoramique, encore très classique, à la Dynamic, dont la carrosserie dessinée par Louis Bionier présente un aspect inhabituel, voire baroque. Sous cette forme exubérante, cette voiture bénéficie d'une technique moderne : caisse autoporteuse, suspension par barres de torsion et freins hydrauliques lui donnent un comportement routier supérieur à la moyenne de l'époque. Elle reprend certains traits de style de la Panoramique, comme les petites vitres arrondies de montants de pare-brise.

Le modèle que nous présentons est un rare coupé Junior, sur châssis court (2,60 m), qui dans cette version Dynamic 130 recevait un six-cylindres à fourreaux coulissants (licence Knight) de 2,5 litres. L'intérieur d'origine est protégé par des housses et le tableau de bord semble complet. La voiture possède toujours ses pare-chocs qui sont démontés, ainsi que le cache roue de secours. D'après l'ouvrage sur la marque signé Bernard Vermeylen, ce modèle dans cette carrosserie aurait été produit à moins de 25 exemplaires pendant ses deux années de fabrication, 1936 et 1937, ce qui en fait une voiture particulièrement rare. Les amateurs seront certainement sensibles à cette exclusivité.

Si je devais choisir une auto, ce serait celle-là!
J'adore vraiment la ligne. Et même si le moteur sans soupape n'a pas la réputation d'être fiable ni économe en huile, ça m'irait!!
Mon esprit rebelle me dirait que simplement posée par terre, ça doit vraiment avoir une gueule d'enfer. pour le coup, même si je ne suis pas amateur d'air ride, là, ça le ferait quand même, histoire de passer les dos d'âne!
Mais à 25 exemplaires fabriqués, ce serait quand même un sacrilège ! affraid
Si un féru de photoshop se le sent, j'aimerais bien voir cette auto avec une belle peinture et posée au sol.
Jul, si tu m'entends....... Very Happy

_________________
Rien ne vaut le son du V8 le soir au coin du bois.

The Red Baron

Messages : 717
Date d'inscription : 01/07/2014
Age : 48
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  FXB le Sam 17 Jan - 15:01

c'est marrant ce que tu dis Vincent car un autre rodder français était à 2 doigts de passer à l'acte sur un même coupé : Georges HERRY avant qu'il soit le président de la FSRA était déjà bien impliqué . Lors d'un repérage pour trouver un site dans le centre de la France il s'était arrété dans un petit musée local ( je ne sais plus lequel c'est ) qui avait ( a ?) le même coupé , mais avec un choc .
Le Nat's a eu lieu , il avait prévu de repasser au musée pour négocier, il m'avait parlé de ce projet ( caisse d'origine , posé par terre ET méca moderne bm , merco etc ) puis je n'en ai plus entendu parler ; c'est sur que ça aurait marqué les esprit si c'était allé au bout ....

FXB

Messages : 175
Date d'inscription : 25/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  The Red Baron le Sam 17 Jan - 17:48

Et vu la qualité du travail de George, je pense que ça l'aurait fait!

_________________
Rien ne vaut le son du V8 le soir au coin du bois.

The Red Baron

Messages : 717
Date d'inscription : 01/07/2014
Age : 48
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  The Red Baron le Sam 17 Jan - 17:56

FXB a écrit:c'est marrant ce que tu dis Vincent car un autre rodder français était à 2 doigts de passer à l'acte sur un même coupé : Georges HERRY avant qu'il soit le président de la FSRA était déjà bien impliqué . Lors d'un repérage pour trouver un site dans le centre de la France il s'était arrété dans un petit musée local ( je ne sais plus lequel c'est ) qui avait ( a ?) le même coupé , mais avec un choc .
Le Nat's a eu lieu , il avait prévu de repasser au musée pour négocier,  il m'avait parlé de ce projet ( caisse d'origine , posé par terre ET méca moderne bm , merco etc  ) puis je n'en ai plus entendu parler ; c'est sur que ça aurait marqué les esprit si c'était allé au bout ....

FX, tu trouves ça marrant toi? Very Happy
Moi je trouve ça triste qu'il n'y ai eu que 25 exemplaire de cette auto. Sad
Je trouve d'ailleurs triste que beaucoup de production française, surtout après guerre, n'ai pas été très folichonne, à cause du plan "je-ne-sais-plus-de-comment-il-s'appelle-ce-con" d'avoir imposé aux constructeurs nationaux de ne faire que des modèles populaires accessible.
OK, il fallait remettre la France sur roues, mais on aurait aimé voir aussi plus de Tractions cab et coupé par exemple. Mais il-y-a plein d'autres modèles qui auraient été superbe en d'autres déclinaisons de carrosserie, et on aurait matière à faire des choses superbes!

_________________
Rien ne vaut le son du V8 le soir au coin du bois.

The Red Baron

Messages : 717
Date d'inscription : 01/07/2014
Age : 48
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  The Red Baron le Sam 17 Jan - 18:01

Sinon, ça prouve que Georges a bon goût, vu qu'il a le même que moi!!!! Very Happy Smile
Il a surtout l'audace de faire différent! Des 402 hot rod, j'en connais qu'un: le sien!
Tiens! Les 402! Encore une auto qui a été bien plus produite en berline qu'en d'autres carrosseries!

_________________
Rien ne vaut le son du V8 le soir au coin du bois.

The Red Baron

Messages : 717
Date d'inscription : 01/07/2014
Age : 48
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  raph-rats le Sam 17 Jan - 19:37

Je suis d'avis que les papiers sont existants.
Caché dans le chateau,ou "disparus"
Si ils sont "disparu"ca ne m'étonnerait pas que d'ici quelques années,
on puisse voir apparaitre des "authentiques" réplicas.

raph-rats

Messages : 55
Date d'inscription : 28/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Sam 17 Jan - 21:13

Delage D6-11 S coach - ca 1934
No reserve

Vendue sans carte grise
Châssis n° 37445
Moteur n° 184 S

- Ligne de grande classe
- Mécanique intéressante
- Future gagnante de de concours d'élégance
- Sans réserve

Ce qui est frappant avec cette voiture, c'est sa ligne : long capot, pare-brise bas, pavillon ramassé, elle donne l'impression d'une automobile de grosse cylindrée. Or le capot dissimule un six-cylindres 2 litres (d'origine) qui, dans cette version "S", développe 60 ch au lieu des 55 ch de la version normale. Ce moteur est équipé d'une distribution culbutée à soupapes en tête et la voiture dispose de roues avant indépendantes. Elle répond donc à la réputation de la marque qui combine à la fois raffinement technique et luxe chic, selon le slogan "La belle voiture française". Achetée auprès de Serge Pozzoli le 22 juin 1967, la voiture proposée présente un bel intérieur en tissus, d'origine et sous housse (y compris les panneaux de porte). Le beau tableau de bord est complet à l'exception d'un manomètre, le pare-brise est cassé et certains accessoires manquent, comme les phares ou les enjoliveurs de roues.

La ligne exceptionnelle de cette voiture en faisait une des préférées de Roger Baillon. En 2004, selon le registre de Peter Jacobs repris dans l'ouvrage sur la marque signé Daniel Cabart et Claude Rouxel, il restait 18 survivantes répertoriées. Le modèle est donc d'une grande rareté. Avec cette carrosserie de grande classe, cette voiture sera en plus une reine de concours, une fois correctement remise en état.





_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Predicta le Sam 17 Jan - 21:19

Delage D8 - 15 S coach Autobineau - ca 1930
No reserve

Vendue sans carte grise
Châssis n° 39089 Série S
Moteur n° 47 S

- Carrosserie très élégante
- Modèle d'une grande noblesse
- Moteur huit-cylindres d'origine
- Sans réserve

Présentée en 1929, la Delage D8 est le modèle le plus prestigieux de cette belle marque française et, d'une certaine façon, il constitue le pendant sur route de la brillantissime Delage 1500 Grand Prix, Championne du monde en 1927. Aussi est-il particulièrement intéressant qu'une telle voiture ait fait partie de la collection de Roger Baillon. La très élégante carrosserie conduite intérieure deux-portes appelle des commentaires, et Daniel Cabart, spécialiste de la marque et auteur avec Claude Rouxel de "Delage, la belle voiture française", nous a précisé : "Pour cette voiture carrossée à coup sûr chez Autobineau (et non chez Delage), à partir d'un dessin de Letourneur et Marchand, je n'ai pas de dates précises. Ce que je peux toutefois dire avec précision est que le moteur n°110 correspond à une voiture datant d'octobre 1934. Je peux aussi indiquer qu'il a été carrossé seulement 65 de ces caisses appelées J 19 sur châssis "S" ("J" pour berline deux portes et "19" pour la dix-neuvième variation de ce modèle depuis 1928)." Cette voiture, datant du début des années 1930, est donc particulièrement rare.
Elle est encore équipée de son moteur d'origine, avec un carburateur Solex, une mécanique fiable et conçue pour une conduite tout en souplesse ; ce 2.6 litres à soupapes en tête développait environ 80 ch, dans un silence de fonctionnement remarquable. Une publicité de La Vie Automobile de novembre 1929, relatée dans l'ouvrage cité plus haut, précise fièrement : "La technique française, quand elle s'inspire des enseignements de la course, n'a nullement besoin de moteurs monstres, gouffres d'essence, pour réaliser, avec des reprises exceptionnellement vigoureuses, les plus remarquables performances."

Le reste de la voiture est à la hauteur de cette mécanique, avec une finition haut de gamme, sellerie en velours et garnitures de tableau de bord en bois. L'intérieur est abîmé, habillé par quelques toiles d'araignées, mais il semble complet et il ne manque aucun des superbes instruments Jaeger. Le compteur kilométrique s'est arrêté sur 48 903 km. A l'arrière apparaît un ancien numéro d'immatriculation parisien, 4235 DR 75 et la carrosserie semble complète également avec son coffre portant la roue de secours, et ses cinq jantes à rayons.
Ce très beau coach est un éloge à la sobriété mêlée d'élégance qui caractérisait la marque Delage. Avec son long capot et son pavillon relativement bas, il exprime une race qui n'appartient qu'aux voitures de grande classe. Un fois restauré, sa distinction n'en sera que plus évidente.

Merci de noter que contrairement à ce qui est indiqué au catalogue, le moteur est un 2.6L de 80cv et non un 4L de 105cv.

_________________
We don't care the People Says , Rock 'n' roll is here to stay - Danny & the Juniors - 1958

Predicta

Messages : 32470
Date d'inscription : 09/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://kustomkingdom.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Collection Baillon - vente artcurial retromobile 2015

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum